En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités du CDI

Le printemps des poètes 2020

Par MATHILDE GALLOFRE, publié le mardi 14 avril 2020 14:04 - Mis à jour le mercredi 15 avril 2020 08:12
rubon1079.jpg
" Déploie ton courage, enfant ; c'est ainsi qu'on s'élève jusqu' aux astres", Virgile, L'Enéide, IX, 641. Soyez curieux, venez découvrir quelques poèmes

 

L’édition 2020 du

Printemps des Poètes

a pour thème

Le Courage

 

Au fond, un poème, c’est souvent ça,

de simples regards, des mouvements de lèvres,

la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,

dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,

dont tu peux tendre une main ou une banderole,

et aussi la manière dont tu te diras :

« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».

Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose et tout l’univers.

 

Carl Norac

Petit poème pour y aller

Inédit pour Le Printemps des Poètes 2020

 

 

PLUS HAUT


Ne baisse pas les bras,
ils sont faits pour voler.
Laisse tes pieds partir,
ils sont faits pour chercher.
Laisse ta voix plus haut,
La chanson va passer.
Doucement, sois au monde.
Tu quittes ton écran,
tu vas où sont les autres,
tu es déçu parfois,
tu dis : « Les bras m’en tombent. »
Ne baisse pas les bras,
Ils sont faits pour voler.
Laisse tes pieds partir,
Ils sont faits pour chercher.
Laisse ta voix plus haut,
La chanson va passer.
Ardemment, sois au monde.

 

Carl NORAC,
Le livre des beautés minuscules
Éditions Rue du Monde

 

 

 

 

 

If your Nerve, deny you –

Go above your Nerve –

 

Si ton Courage te fait défaut

Va au-delà de ton Courage.

 

Emily Dickinson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les soirs trop noirs

en t’attendant

j’ allume un feu

                                                                       et te voilà

 

Thomas Vinau

C’est un beau jour pour ne pas mourir / Éditions Le Castor Astral / 2019

 

 

 

Monter à cheval,

c’est partager sa solitude.

 

Bartabas

D’un cheval l’autre / Éditions Gallimard / 2020

 

 

 

 

 

 

Ils sont partis sans que je leur

 ferme les yeux.

J’étais déjà ailleurs…

J’ai manqué de courage.

 

Bartabas

D’un cheval l’autre / Éditions Gallimard / 2020